A la croisée du périphérique, de l'A1 et de l'A25 se dressent de grands arbres métalliques... qui sont en fait de fleurs de pissenlit géantes, fabriquées avec des roues de vélo. Il s'agit de l'oeuvre d'Alix Petit, lauréate du concours d'art "Bicycle art of the move" proposé par la Fondation d'art Oxylane.  

Une idée pour diversifier les espèces le long du Grand Boulevard ?